Histoire d’escort
5 (100%) 8 votes

Le mot Escort il ne l’avais jamais vraiment compris. Pour lui dans son éducation certaines choses ne se disaient pas. Il avait l’habitude de naviguer entre Montreux, Lausanne, Nyon et Genève pour son travail dans les affaires internationales. Il est marié, il a deux enfants une très belle épouse tout va bien dans sa vie. Tout a commencé quand sur un de ces trajets retour à la gare Cornavin à Genève il entend un autre cadre supérieur comme lui parler d’escort à un de ses collègues.

Il reconnaît les personnes comme lui qui ont un certain salaire notamment grâce aux vêtements qu’il porte. Un costume sur mesure cela se reconnaît. Il sait voir la qualité dans une veste et un pantalon de Smoking. Dans le train il se mit à brancher sa clé USB lui donnant directement accès à internet depuis son ordinateur portable. Il a tapé escort Genève dans son moteur de recherche tout simplement. Il y a beaucoup de sites internet, difficile de faire un choix. Il se lance juste pour voir et cherche une photo à son goût. Il trouve un site qui l’interpelle beaucoup au milieu de ce qu’il pense être un étalage de viande. Sur ce site pas de photos des escorts girls. Sur ce site la directrice présente sa philosophie de travail avant tout. Il se rappelle avoir vu une émission de temps présent sur le fait que c’est 100% légal en Suisse.

Pour la première fois de sa vie il est soumis pleinement à une tentation dont il se croyait très loin. L’idée de sentir une autre peau contre lui que celle de sa femme l’effleure et le prend pleinement des orteils aux cheveux.

Il entend encore les mots de ces 2 hommes vantant les services de Cindy, de Magali ou encore de Sonia. Ces hommes avaient l’air ravi et bien dans leur tête. Il se rappelle avoir entendu dans une discussion que les escorts assumaient pleinement. Il ne veut pas avoir le sentiment d’être un tortionnaire. Il lit sur le site que les femmes proposant leur service sont des occasionnelles bien dans leur peau. Il est de plus en plus tenté.

Il était à deux doigts de régler la question de son sentiment de culpabilité et il le fit en appelant la directrice de ce site où on ne voyait pas de photos. Dans son métier il a appris à sentir les personnes au téléphone. La directrice de l’agence semblait enjouée, prenant le temps d’écouter. Elle a insisté sur la discrétion et le caractère haut de gamme des services. Il lui a partager le fait que c’est la première fois qu’il faisait appel à une agence d’escorts. Elle l’a rassuré lui disant que la femme qu’elle pense pouvoir correspondre à ses souhaits lui fera partager un moment magique, sensuel, inoubliable. L’humour et l’assurance de la directrice l’a convaincu ! Il a rdv dans 2 jours. Il est impatient, très impatient.

Histoire d’escort
5 (100%) 8 votes

Vous partez déjà ? Appelez-moi je peux vous expliquer plus en détails notre service

d’escort de luxe à Genève, Lausanne, Montreux

+41 (0)78 745 65 85